Le constat est aujourd’hui indiscutable : l’activité humaine est malheureusement source de perturbations pour le fonctionnement du système Terre. Outre le trou dans la couche d’ozone présent au-dessus du pôle Sud (qui tend aujourd’hui à se résorber grâce à la mobilisation de la totalité des États de la planète pour supprimer le gaz chloré présent dans les aérosols) et le dérèglement climatique (entraînant notamment la fonte de nombreux glaciers partout dans le monde, dont la Mer de Glace dans le massif des Alpes), il existe une troisième illustration de l’impact négatif de l’activité humaine sur l’environnement : l’eutrophisation.

Une accumulation de nutriments

L’eutrophisation est le phénomène par lequel d’importantes quantités de nutriments (1) s’accumulent dans un écosystème. Cette accumulation provoque des interactions complexes entre les êtres vivants du milieu, entraînant in fine un dérèglement de l’écosystème.

Les « marées vertes » présentes (et régulièrement médiatisées) sur les côtes du nord de la Bretagne sont un exemple des conséquences du phénomène d’eutrophisation. Dans cette région, d’importantes quantités de nutriments (nitrates et phosphates) sont en effet déversées dans les cours d’eau (conséquence de l’élevage et de l’agriculture), lesquels se jettent ensuite dans la mer. Cette accumulation de nutriments provoque un accroissement de la quantité d’algues (les « marées vertes ») qui constitue la première étape du dérèglement de l’écosystème.

La décomposition de ces algues (au moment où elles meurent) entraîne une prolifération des bactéries, lesquelles consomment (pour respirer) une grande partie de l’oxygène présent dans l’eau, avec pour conséquence de menacer la survie des autres êtres vivants : ce sont là les étapes suivantes du dérèglement de l’écosystème lié à l’eutrophisation.

A noter que le phénomène d’eutrophisation n’est pas uniquement présent dans les eaux marines côtières, puisqu’on l’observe également dans les eaux dormantes ou calmes (étangs, lacs, canaux, rivières lentes).

Et vous, aviez-vous déjà entendu parler de ce phénomène d’eutrophisation ? 💥🌍💥

(1) Les nutriments sont les composants organiques et inorganiques nécessaires à un organisme vivant pour entretenir la vie.